Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 07:00

Afin de compléter le précédent article sur les plumages et j'ai fait quelques recherches.

 

Tiré de wikipédia:

« Les mutations permettent aux amateurs d'obtenir des variétés de couleurs différentes du phénotype sauvage, y compris en combinant ces couleurs. Les mutations sont le panaché, l'opaline (ou perlée), le cinnamon (ou cannelle), le lutino, le bronze-fallow, le fallow-cendré, l'edged (ou argenté dominant ou tête noire), le joues-jaunes, le face-blanche et le face-pâle. La mutation appelée olive semblerait n'être qu'une sélection de edged avec sélection de lignées à suffusion jaune.

Dans le détail ci dessous, l'hérédité de chacune des mutations est mentionné entre parenthèses: (RLS) pour liée au sexe récessive, (RA) pour autosomale récessive, (DA) pour autosomale dominante, (CDA) pour autosomale co-dominante. L'ino (RLS) est une mutation qui supprime les mélanines (pigments gris et noirs), l'oiseau est donc blanc, jaune et rouge. Le cinnamon (RLS) empèche l'oxydation de la mélanine qui reste brune au lieu de devenir gris-noir. Le face-blanche (RA) est une mutation dite de la série bleue qui supprime tous les psittacines (pigments jaunes et rouges). L'oiseau est donc gris et blanc. Le face-pâle (RA) est un face-blanche incomplet (les gènes de ces deux mutations sont des allèles) et supprime donc une partie des psittacines. Le bronze fallow (RA) dilue la mélanine en la rendant brun clair, les yeux étant rouges vifs. Le fallow cendré (RA) dilue la mélanine en la rendant gris clair chez le mâle et gris plus foncé chez la femelle, les yeux étant rouges. L'opaline (RLS) modifie la répartition de la mélanine sur la plume en donnant un dessin perlé que seuls les jeunes et les femelles possèdent, les mâles adultes ont le phénotype sauvage. Le joues-jaunes (RLS) transforme le psittacine rouge en psittacine jaune. Le edged (CDA) modifie la distribution de la mélanine sur chaque plume de la couverture alaire, du dos et du corps en épargnant la tête. La mélanine est refoulée en bordure de la plume.

En combinant les mutations, on obtient des oiseaux présentant les caractéristiques de chacune des mutations. Exemple, un oiseau à la fois face-blanche et ino devient albino (blanc pur). »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sombrelün - dans Présentation
commenter cet article

commentaires

CARAMBAOLE :0114: 05/10/2008 08:40

Bonjour;en ce dimanche matinal
                  a l'actualité d'over-blog a la une du journal
                    je suis donc venu lire votre article
                  et bravo bien écrit et tres explicite

Sombrelün 08/10/2008 13:05


C'est essentiellement tiré de wikipédia...


Rechercher

Musiques

undefined

Vidéos